Opérationnalisation du projet EJASA au Nord Bénin : Les ONGs partenaires présentent les résultats de mise en œuvre aux communautés à la base

Opérationnalisation du projet EJASA au Nord Bénin : Les ONGs partenaires présentent les résultats de mise en œuvre aux communautés à la base

 Au cours de l’année 2021, le projet EJASA à travers la SNV a contractualisé avec les structures partenaires les structures partenaires dont SOJAGNON ONG pour opérationnaliser le volet soja dans les six communes d’interventions. Le projet Emploi des Jeunes pour une Amélioration de la Sécurité Alimentaire au Nord-Bénin (EJASA-NB) a été mis en œuvre dans les départements de l’Alibori et l’Atacora.  À ce titre, des efforts constants et particuliers sont portés par les parties prenantes pour la formation ainsi que l’accompagnement des agripreneurs (jeunes entrepreneurs agricoles de 18 à 35 ans) des filières soja, produits maraîchers, petits ruminants et volailles. À l’issu de la première phase d’implémentation du projet, les jeunes agripreneurs ayant fait l’objet d’accompagnement, ont acquis des connaissances idoines sur les pratiques améliorées de production résilientes aux externalités climatiques, les technologies innovantes de transformation des produits agricoles et autres paquets de services relatifs à l’amélioration des compétences et au développement des affaires. Les 17 à 18 février 2022, les structures partenaires ont assuré sous la coordination du projet la présentation des résultats de la première année d’exécution.

Bilan de la première année du projet

‎Sur un total de 2068 agripreneurs touchés dont 920 femmes au niveau des six (06) communes de mise en œuvre du projet, l’ONG SOJAGNON a accompagné près de la moitié, soit 1003 agripreneurs intervenants dans les maillons production et transformation soja dont 567 femmes. SOJAGNON ONG, en qualité de partenaire de mise en œuvre s’est appliqué aux côtés de ses paires au principe de redevabilité pour présenter les résultats de 2021 aux autorités communales et locales, les structures décentralisées de l’état, les cellules communales, les représentants des organisations socio-professionnelles (OSP, OPA), les représentants des Jeunes, les Organisations de la Société Civile (OSC), les représentants des jeunes agripreneurs producteurs et transformateurs. Cet exercice a lieu dans les salles de réunion des mairies des communes cibles du projet. À chaque séance, une présentation détaillée et traduite en langues locales du projet est faite suivie des résultats obtenus, des difficultés rencontrées ainsi que les défis et perspectives. De façon générale, il ressort que le projet EJASA a enregistré pour cette première cohorte des résultats très satisfaisants. En effet, ces ateliers de restitution des acquis du projet EJASA ont permis à tous les acteurs, autorités à divers niveaux conviés et présents aux séances de comprendre ainsi que d’apprécier les résultats du projet. Ceci a également permis de partager les objectifs de la seconde cohorte et de susciter la collaboration de tous pour l’atteinte efficace des résultats. Par ailleurs, ces acteurs ont souhaité que l’initiative soit davantage démultipliée afin de répondre efficacement aux difficultés des populations relatives aux pesanteurs socio-économiques dans l’ordre d’accroître la résilience économique et le mieux-être des jeunes hommes femmes rurales du Bénin.‎

Quid du projet

EJASA-NB est un projet d’emploi des jeunes financé par l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas près le Bénin. Porté par l’organisation Néerlandaise de Développement (SNV), structure coordonnatrice du projet, EJASA est mis en œuvre par ses ONGs partenaires que sont : SOJAGNON, DEDRAS, et SIANSON à Kandi et Banikoara dans le département de l’Alibori, ainsi qu’à Natitingou, Tanguiéta, Matéri et Boukoumbé dans le département de l’Atacora. Elles (SNV & ONGs partenaires, NDLR) opérationnalisent le projet pour encourager l’employabilité des jeunes dans le secteur de l’agriculture et l’amélioration de la sécurité alimentaire des populations rurales à travers la promotion des filières comme le soja, le maraîchage, l’élevage des petits ruminants et des volailles. L’objectif que vise le projet est l’augmentation des revenus pour les jeunes travaillant dans l’agriculture en vue de l’amélioration de la productivité grâce à une gestion agricole résiliente au climat et à un environnement institutionnel plus inclusif et plus favorable. Actuellement, le projet EJASA est dans la deuxième année de sa phase pilote répartie en deux (02) cycles d’accompagnement. L’année 2021 de la première cohorte d’accompagnement est consacrée à la sélection puis l’accompagnement des jeunes agripreneurs pour une durée de sept mois. La seconde cohorte de la deuxième année a été mise en route en février 2022 pour une durée de huit (08) mois. À l’issu cette ultime cohorte, SOJAGNON projette accompagner plus de mille jeunes agripreneurs des maillons production et transformation soja dans les six (06) communes d’interventions des départements cibles.

  • Communication réduite_rapport annuel_2021 EJASA

About the author

administrateur administrator