Opérationnalisation du projet Emploi des Jeunes pour une Amélioration de la Sécurité Alimentaire au Nord-Bénin (EJASA-NB) : la SNV et ses partenaires lancent le processus de recrutement des jeunes

Opérationnalisation du projet Emploi des Jeunes pour une Amélioration de la Sécurité Alimentaire au Nord-Bénin (EJASA-NB) : la SNV et ses partenaires lancent le processus de recrutement des jeunes

Le mardi 30 Mars 2021 s’est tenu dans la salle de conférence de l’Agence Territoriale de Développement Agricole (ATDA) du pôle 3 dans la commune de Natitingou, l’atelier de lancement officiel du projet « Emploi des Jeunes pour une Amélioration de la Sécurité Alimentaire au Nord Bénin » (EJASA-NB). Cet atelier a réuni les acteurs à divers niveaux des services déconcentrés du secteur agricole, les préfets des départements de l’Alibori et de l’Atacora, les autorités politico-administratives des communes de Kandi, Banikoara, Natitingou, Tanguiéta, Matéri et Boukoumbé, les représentants des Organisations Socio-Professionnelles (OSP), les responsables des structures partenaires du projet ainsi que les différentes parties prenantes. La cérémonie marquant le démarrage effectif de la mise en œuvre du projet EJASA-NB est à mettre sous l’égide de la Coopération Néerlandaise de Développement (SNV) au Bénin. Selon sa Directrice Régionale Bénin-Burkina Faso, Madame Jeanette de Regt, l’organisation intervient au Bénin depuis bientôt cinquante (50) ans. Dans son intervention elle a remercié le gouvernement béninois pour cette constante collaboration tout en précisant que les interventions de la SNV au Bénin, à l’instar du projet EJASA-NB s’inscrivent dans la droite ligne de la mise en œuvre du Plan Stratégique de Développement du Secteur Agricole (PSDSA) et de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de l’Enseignement et la Formation Techniques et Professionnels (SN-EFTP) du gouvernement béninois. Par ailleurs, elle se dit convaincue de l’approche adoptée dans le cadre de l’implémentation de ce projet. Il s’agit de l’approche OYE (Opportunities for Youth Employment). Ce sentiment d’assurance s’explique au regard des résultats impressionnants obtenus par la SNV dans les pays tels que le Rwanda, la Mauritanie, le Mali, le Burkina-Faso, ou des milliers de jeunes femmes et hommes sont désormais autonomisés. En outre, elle a remercié le gouvernement du Bénin et, l’Ambassade du royaume des Pays-Bas pour leurs divers appuis. Pour finir, elle a souhaité une bonne collaboration aux ONGs partenaires, et la réussite aux jeunes hommes et femmes qui seront accompagnés dans ce processus.

Pour son Excellence Madame To Tjoelker-Kleve, Ambassadrice du Royaume des Pays-Bas près le Bénin, le projet EJASA-NB résulte de l’idée nourrie avec les communautés locales et les autorités béninoises d’investir dans la diversification et la professionnalisation des jeunes hommes et femmes intervenants dans le domaine agricole notamment ceux du Nord-Bénin. Elle affirme qu’il s’agit en effet d’un paquet de solutions concrètes pour accroître la résilience économique et le mieux-être des jeunes femmes et hommes du Nord-Bénin.  Les chaînes de valeurs touchées par le projet sont dans le maraîchage, le soja, le petit ruminant et les volailles. Après les mots de bienvenue de Madame Chabi Nah L. M. Déré, Préfet de l’Atacora à la Délégation, Monsieur Moussa Mohamadou, Préfet du Département de l’Alibori s’exprimant au nom du Ministre de l’Agriculture de l’Élevage et la Pêche a formulé les expressions de gratitudes de l’Etat béninois à l’endroit de l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas près le Bénin, qui depuis plusieurs décennies soutient le gouvernement dans plusieurs secteurs, en vue du bien-être des populations. Un soutien qui se traduit une fois encore par l’octroi d’un financement d’environ Quatre Millions d’euros pour la mise en œuvre du projet EJASA-NB pour une durée de 27 mois. Il rassure cependant de la disponibilité de son département ministériel, et ses structures et directions décentralisées de même que celle des autres ministères sectoriels à accompagner la coordination du projet à la SNV dans la réalisation de ses objectifs.

La suite de la cérémonie de lancement officiel du projet est marquée par des séances itinérantes de sensibilisation dans les communes de Kandi et Banikoara dans le département de l’Alibori, ainsi qu’à Natitingou, Tanguiéta, Matéri et Boukoumbé dans le département de l’Atacora. À cet effet, des équipes constituées de la coordination du projet EJASA-NB, des ONGs partenaires (SOJAGNON, DEDRAS, Agri-Finance et SIA’NSON) sont allées à la rencontre des autorités administratives des collectivités locales concernées. Le but visé est d’informer et de susciter leur intérêt ainsi que celui des jeunes hommes et femmes des communes ciblées sur la portée des opportunités que leur offre le projet EJASA-NB. A chaque étape, les membres du Comité de sélection des jeunes sont installés par l’autorité communale.

L’objectif que vise le projet est l’augmentation des revenus pour les jeunes travaillant dans l’agriculture en vue de l’amélioration de la productivité grâce à une gestion agricole résiliente au climat et à un environnement institutionnel plus inclusif et plus favorable. Environ 3.400 jeunes (dont 50% de femmes) âgés de 18 à 35 ans sont sélectionnés pour bénéficier des sessions de coaching de proximité en développement d’affaires et compétences de vie et des formations pratiques en technique agricole. Le. La durée du projet est d’octobre 2020 à décembre 2022. 

>>> Avis de recrutement des jeunes hommes et femmes dans le cadre du projet EJASA-NB  <<<

© Philémon Ayihonsou

 

About the author

C.com administrator